La lune bleue de sang XXL

En effet, en ce 31 janvier, aura lieue la lune bleue de sang .... rien que çà !
Alors décortiquons tout cela !

Lune bleue ?

Notre seul satellite naturel, la Lune, effectue une révolution autour de la Terre en approximativement 27 et 8 heures, mais durant ce temps, la Terre aura elle aussi tourné autour du Soleil. Ainsi il se produit une même phase de Lune tous les 29 jours, 12 heures et 44 minutes. Un trivial calcul démontre que l’on peut donc caser seulement 12 ou 13 lunaisons en une année.
Exception faites du mois de février, tous les autres mois de l’année comporte au moins 30 jours, donc il peut mathématiquement y avoir 2 mêmes phases de Lune dans un même mois calendaire.

C’est précisément ce qui se passe en ce mois de janvier 2018.
La dernière pleine Lune s’étant produite le 2 janvier, tout naturellement, elle se reproduit ce 31 janvier.

Mais bleue ? Eh bien non, la Lune sera de la même couleur que tous les autres jours !
À vrai dire on ne sait pas précisément d’où vient le terme de Lune bleue. Mais son origine est vraisemblablement anglo-saxonne. Le chiffre 13, dans de nombreuses croyances est associé à la « malédiction » et outre Manche, au Moyen Age cela était semble t-il associé à la couleur bleue.

Historiquement, la lune « bleue » faisait donc référence à la 13ème pleine lune de l’année. Pour 2018 cela aurait donc du être la pleine lune du 22 décembre 2018.
Mais au XIXè siècle un almanach américain a défini celle-ci comme la 4ème pleine lune d’une saison, pour 2018 il s’agirait donc de la pleine lune du 31 mars.
Enfin en mars 1946, une revue américaine, par erreur a indiqué qu’il s’agissait de la seconde pleine Lune d’un même mois calendaire. La lune bleue se retrouve donc - pour 2018 - en ce 31 janvier.

Les années à 13 pleines lunes, se produisent tous les 2 à 4 ans, autant dire une banalité.

De sang ?

Nous venons de dire pourquoi « bleue » mais jusqu’à preuve du contraire, le sang n’est pas bleu. D’où cela vient t-il ?

En réalité, il existe bien la "blood moon" ou lune de sang. C’est un phénomène totalement banal et parfaitement connu. Ce n’est rien d’autre qu’une éclipse de Lune.
Ce phénomène se produit très fréquemment, la dernière fois où la Lune est passée entièrement dans l’ombre de la Terre c’était le 28 septembre 2015. Mais la Lune est passée partiellement dans notre ombre à plusieurs reprises, comme le 7 août 2017.

Or lorsque la Lune traverse l’ombre de notre planète, l’atmosphère joue un tour de "magie" et pare notre satellite d’une belle robe orangée, parfois cuivrée, dans tous les cas une teinte "rouge" symbole du sang bien sûr !

Chapelet de l’éclipse de Lune du 28 septembre 2015 photographiée à l’observatoire d’Aniane

Eh bien la prochaine éclipse totale de Lune c’est le 31 janvier 2018 ! Mais ne comptez pas la voir en Europe, le phénomène sera invisible. Sur l’île de la Réunion, le phénomène aura déjà commencé lorsque la Lune se lèvera mais depuis la Nouvelle-Calédonie ou la Polynésie Française l’éclipse sera visible dans son intégralité !

Zone de visibilité de l’éclipse totale de Lune du 31 janvier 2018

XXL ?

Jamais 2 sans 3 parait-il ! XXL car il s’agit là encore d’un phénomène tristement banal, de presque « super Lune ». Pour savoir de quoi il retourne nous vous invitons à lire notre article sur la super Lune.
En ce 31 janvier 2018, la Lune sera à 360 075 km de notre planète, ce ne sera pas une super Lune, car c’est au delà de la distance communément admise pour qualifier une pleine Lune comme telle.

Conclusion

Avouez qu’autant de « phénomènes » ce produisant le même jour, cela ne se produit pas souvent ?
Vous voulez vraiment savoir ? Eh bien même pas !
La dernière éclipse totale de Lune, celle du 28 septembre 2015 était aussi une « super Lune » (mais elle n’était pas « bleue »). Ou bien notons la simultanéité de la dernière pleine lune de 1982, celle du 30 décembre, qui fut donc aussi bleue (car la dernière de l’année ET seconde pleine lune calendaire), mais ce n’était pas une super Lune (comme cette année).

Mais nous avons tout de même échappé au pire .. si si ! Car aucun des hurluberlus de notre planète n’a osé y voir une improbable fin du monde ou autre apocalypse !
Peut-être la preuve « ultime » de ce non-événement ?

Infos pratiques



Prochaines dates

Aucune date n'est actuellement programmée pour cette activité.

Retrouvez toutes les dates de nos autres activités.
Fermer la fenêtre

Formulaire d'inscription

ATTENTION : Ceci n'est pas un formulaire de contact/renseignement