Les sondes Mars 2 et 3

La croyance populaire retient les sondes américaines Viking comme les premières à s’être posées sur la planète rouge.
Que néni, les historiens savent que se sont les sondes soviétiques Mars 2 et 3 a avoir été les premiers objets humains a s’être rendus les premiers sur Mars.

Si l’histoire n’a pas retenu les sondes soviétiques c’est d’une part que le premier atterrisseur (de la sonde Mars 2) s’est écrasé le 27 novembre 1971, d’autres part qu’il n’y a pas eu d’images exploitables du sol martien.
En effet, quelques jours plus tard, le 2 décembre de la mème année, l’atterrisseur de la sonde Mars 3 se pose en douceur. En "douceur" est tout relatif, car le contact a eu lieu avec une vitesse verticale de 75km/h, mais la sonde était conçue pour résister au choc.

Ci-dessous, on peut voir l’image partielle renvoyée par Mars 3. En effet, débutée 90s après l’atterrissage, la communication cessera de manière définitive après seulement 20s !

L’image est présentée ici horizontalement, mais les caractéristiques de la caméra font que l’image était verticale. Comme vous pouvez le voir, difficile d’exploiter une telle image.

L’arrêt de la communication est sans doute du à la forte tempête de sable qui sévissait alors sur la planète « rouillée ». Phénomène sans doute amplifié par le sable soulevé par les rétrofusées d’atterrissage.

Crédit photo :
NASA (doc Andy Salmon) pour la photo de la reproduction de sonde Mars 3
Académie des Sciences de Russie/Keldysh/Lavockine pour l’image partielle de Mars 3

Fermer la fenêtre

Formulaire d'inscription

ATTENTION : Ceci n'est pas un formulaire de contact/renseignement