Il y a 60 ans : Spoutnik 1

Le contexte

En 1955, les deux rivaux soviétiques et américains annoncent leur souhait de mettre en orbite le premier satellite artificiel pour l’année géophysique internationale en 1957-58.
De leurs cotés les américains enchaînent les échecs, mais du coté soviétique, les travaux lancés dès 1956 sont prometteurs. Le lanceur R-7 Semiorka, dérivé de missile balistique intercontinental.

L’exploit

Mais à la surprise générale, le 4 octobre 1957, depuis la base militaire de Tyura-Tam (qui deviendra par la suite le cosmodrome de Baïkonour), le lanceur R-7 s’envole à 19h28m34s UTC avec à son bord le petit satellite de 84kg, le fameux Spoutnik.
Placé sur une orbite basse fortement elliptique, de périgée 225km et d’apogée 947km, il emmétra 22 jours durant (jusqu’à épuisement de la batterie), un strident bip-bip, captés par tous les radioamateurs de la Terre.
Son très faible périgée lui fait perdre de l’altitude et le 4 janvier 1958, le satellite se désintégra dans l’atmosphère.

L’ère spatiale

L’exploit soviétique sera marqué un mois plus tard, le 3 novembre 1957 par les première "perte" spatiale ! En effet, Spoutnik 2, embarquait le premier être vivant, la chienne Laïka. Elle mourut officiellement par des boulettes de viande empoisonnée pour lui éviter la souffrance de la désintégration du satellite lors la rentrée atmosphérique (qui survint le 14 avril 1958). Mais en 2002, on apprenait qu’elle était morte quelques heures à peine après le décollage suite à une défaillance du système de chauffage.

Dès l’année 1958, c’est 28 envols de fusées, dont seulement 5 missions sont un succès. Nous en sommes actuellement à environ 5 500 lancements depuis le premier Spoutnik et il reste environ 1 500 satellites opérationnels soit 5% des 20 000 à 3000 gros objets en orbites autour de notre planètes (sont considérés et répertoriés comme satellites tout objets de plus de 10cm en orbite basse et 1m en orbite géostationnaire, ce qui inclus les débris liés aux lancements).

Entre 1966 et 1991, il y eu chaque année plus de 100 lancements avec un maximum de 129 lancements lors de l’année 1985.
Le rythme actuel est d’environ 80 à 90 lancements par an (85 en 2016) pour environ 150 satellites (164 en 2016) mis en orbite chaque année. Les lanceurs les plus utilisés sont le lanceur américain Falcon 9 (7 tirs en 2016) et le lanceur lourd européen Ariane 5 (6 tirs en 2016).

Fermer la fenêtre

Formulaire d'inscription

ATTENTION : Ceci n'est pas un formulaire de contact/renseignement